« La vie du loup » (Raymond Queneau): plan pour une lecture analytique

05 Juin « La vie du loup » (Raymond Queneau): plan pour une lecture analytique

La vie du loup

Frissonnant sous la courbure des neiges vides

le loup court à travers champs

il cherche tout un passé d’alexandrins solides

qui le tuaient avec noblesse certes

mais qui le faisaient cependant mourir

il voudrait s’en nourrir afin que disparaissent

ce massacres accumulés tout au long de ces hivers

que n’amollissait point la fée électricité

alors on ne parlerait plus de lui lorsque viendrait le printemps

oiseau rare et sublime il irait passer les deux saisons bleues

dans les réserves de l’Etat

et revenue la neige il fumerait son cigare

en regardant ses petits façonner des boules

et madame enfin tranquille chanter 

les différentes formes acquises par le satellite effectuant sa rotation

quelles que soient les saisons

Problématique: Pourquoi peut-on considérer ce texte comme une parodie de « La mort du loup » de Vigny?

Plan proposé:

I/ Parce qu’il affiche le lien avec le passé littéraire

  1. De l’alexandrin à l’hétérométrie
  2. Se nourrir du passé
  3. Pour faire naître une autre histoire

 

II/ Parce qu’il est la reprise d’un texte sérieux

  1. Par son titre
  2. Par son sujet
  3. Par son cadre spatio-temporel

 

III/ Et qu’il en est la réécriture satirique

  1. Du lyrisme au comique
  2. Du sublime au grotesque
  3. De la métaphore animalière à la métaphore humaine
Tags:
,
Pas de commentaire

Poster un commentaire